dimanche 15 mai 2016

La délicatesse - David Foenkinos

La délicatesse, roman de 2009 par David Foenkinos, édition poche de 2012.



Environ 200 pages.

Genre: romance, drame.

Résumé: Nathalie et François, deux inconnus qui vont se découvrir, s'aimer, se marier.
Mais au bout de quelques années un drame survient dans leur vie, et dès lors il faut réapprendre à vivre, tout en délicatesse...

Avis: Tout d'abord ce n'est pas le genre d'ouvrage que je me procure systématiquement, mais j'ai obtenu un belle affaire par le coffret 'DVD+livre de poche' pour la modique somme de 2.99€.

La couverture de l'édition poche est la jaquette du film sorti un an plus tôt. Je n'ai pas encore regardé la version DVD mais l'auteur, Foenkinos, est aussi celui qui a adapté son propre roman en film, donc le film doit surement respecter l'œuvre originale.

Le roman est simple, facile à lire par son style à la fois désordonné et limpide. Une romance, un drame, mais surtout un ouvrage que je ne regrette pas d'avoir découvert et qui peut aussi aborder des thèmes graves tel que le renfermement sur soi, l'isolement et le monde du travail.


Pas d'effusion superflues de sentiments, ce qui fait le point fort de l'ouvrage pour moi, n'étant pas réellement un fan des romans de romance...

jeudi 24 mars 2016

Chasses Olympiques - Nicolas Cluzeau

Chasses Olympiques, roman de Nicolas Cluzeau, édition de 2010.



Environ 250 pages.

Genre: roman historique, aventure.

Résumé: Hiver 1897: une famille est assassinée dans le centre de la Suède. Seule une jeune enfant s'en sort vivante....
A la veille des J.O. de Stockholm de 1912, Sonia , l'enfant miraculée, se prépare à disputer les premières épreuves de natation féminine au monde lors de J.O. lorsque sa grand-mère lui révèle le terrible secret sur la mort de sa famille.
Cependant la tenue de ces J.O. va être déterminante dans la vie de la jeune suédoise, qui se retrouve mêlée à une situation complexe et périlleuse...

Avis:  Une couverture énigmatique, présentant cependant bien la suède: de vastes étendues d'eau et une nature encore préservée.
L'intrigue pour sa part est bonne, le suspens et la progression sont bien tenus. Le fait de planter le cadre dans le contexte des J.O. est un moyen parfait pour découvrir le pays qu'est la Suède du début du XXème et d'offrir une libre expression de l'auteur pour l'action de son héroïne, Sonia.

Un thriller qui rempli son rôle: on s'évade dans une nature encore sauvage, tout en restant dans un contexte moderne où meurtres et complots sont présents.


Encore une fois, le plus de l'édition, ce sont les annexes! Tout d'abord une carte de la Suède et de ses frontières en 1910 (en début de l'ouvrage), puis un lexique et une chronologie historique de la Suède de 1528 à 1912. nous retrouvons aussi une présentation des relations historiques entre la Norvège et la Suède, quelques inventions suédoises et leur histoire, ainsi qu'une présentation des Jeux Olympiques de 1912. Enfin, la dernière annexe présente l'art de recevoir à table en Suède.

lundi 15 février 2016

Lame de corsaire - Nicolas Cluzeau

Lame de corsaire, roman de Nicolas Cluzeau, édition de 2011.


Environ 300 pages.

Genre: roman historique, aventure.

Résumé: 1774: une frégate française fait escale en Grèce, elle embarque à son bord une cargaison pour le moins suprenante: deux femmes passagères aristocrates pour les Amériques, et attendent une mystérieuse livraison de la part des Turcs, alliés de la France.
Bien entendu, il va sans dire que leur voyage ne sera pas sans embuches puisque rapidement deux navires ennemis, des Anglais, filent la frégate. A bord l'équipage est bien entendu perturbé par ses deux invitées de marques... qui vont rapidement se trouver au milieu d'une affaire sombre et diabolique. Le capitaine et ses enseignes de confiance vont devoir enquêter, entre deux combats navals toujours périlleux.

Avis:  Une couverture qui laisse rêveur, on s'imagine tout de suite à bord d'un des navires, sous la houle des vagues, et des tremblements du pont lorsque les canons font feu.
Le roman ne cible pourtant pas tout sur l'action, l'intrigue est rapidement mise en place, avec quelques chapitres de mise en scène et rapidement le navire français fait voile... L'auteur est un génie, il mêle action de guerre, termes nautiques, et suspens à la perfection.

J'ai été honnêtement emporté par cette lecture, quoique la fin est un peu abrupte à mon goût, mais on se laisse porter, si ce n'est pas les vagues, mais par la plume de Cluzeau: batailles navales, objectifs secrets, meurtres, tout est présent et de manière très juste.


Le plus de l'édition, ce sont les annexes! Tout d'abord un lexique du vocable marin, puis un peu d'explications historiques sur les navires et le contexte du XVIIIème siècle, enfin un plan/schéma en coupe présentant les diverses parties d'une frégate avec toutes les informations nécessaires.

mardi 4 août 2015

Soudain, seuls - Isabelle Autissier


Soudain, seuls, roman de 2015 par Isabelle Autissier.

Environ 250 pages.

Genre: Aventure

Résumé: Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde. Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn. Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar. Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls. Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats. Comment lutter contre la faim et l´épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ? Un roman où l´on voyage dans des conditions extrêmes, où l´on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.

Avis: 
Commençons par l'extérieur: une couverture sobre, et qui à mon sens ne représente pas le lieu 'idéal' où pourrait se dérouler l'action (trop plat, trop "plage", trop simple). Cependant la couverture peut faire écho au titre par l'impression que la couverture dégage. Mais je resterais sur un avis indiquant un manque de couleurs.

Concernant l'œuvre: Dès les premières pages on constate l'idylle et le dépaysement vécu par le couple, cependant et l'auteur nous le rappelle très bien, la nature est capricieuse et sait toujours l'emporter sur l'Homme. Puis au fur et à mesure du récit, en parallèle des mouvements des vagues, on rencontre le flot d'émotions et d'humanité que l'auteur à placé dans ses personnages: des sanglots, des mésententes, de l'instinct de survie, du peu à quoi l'homme se rattache pour rester sain d'esprit et ne pas abandonner... Tout cela de manière réaliste et fortement probable, ce qui fait la force du récit c'est bel et bien que l'on y croit. Isolés, les caractères humains ressortent et deviennent plus sauvages, plus naturels, et on prend plaisir à voir les comportements des protagonistes évoluer.

De difficultés en désillusions, le couple va toujours devoir aller de l'avant, espérer afin de continuer à survivre, vivre et se battre: l'espoir, une chose cruciale qui nous pousse à tourner pages après pages, alors que les ennemis sont toujours plus nombreux (faim, isolement, folie, climat, etc...).
Un environnement où chaque décision coûte et peut se révéler fatale... La survie est au coeur de tout!
Puis le roman entre dans une seconde partie du récit, "l'après" qui peut se révéler bien plus difficile que la lutte quotidienne pour la survie, le retour au monde brutal des civilisés... Un véritable chaos qui fait écho à l'état d'esprit des personnages impliqués.

Une œuvre qui pose les questions du sens de la vie pour chacun, de la place de chacun dans la société, et de la construction et reconstruction de soi par les épreuves endurées.

J'ai fait cette lecture dans le cadre d'une Masse Critique via le site Babelio, voici le lien direct pour la fiche du livre: 

jeudi 25 juin 2015

A bras raccourcis: horreur en forêt - Sébastien Brégeon



A bras raccourcis: horreur en forêt, nouvelle courte de 2015 par Sébastien Brégeon.

Environ 25 pages.

Genre: thriller, fantastique.

Résumé: Il est des endroits en forêt où il vaut mieux ne pas s’arrêter pour se reposer ou pique-niquer. Vous ne regarderez plus la forêt du même œil lors de votre prochaine balade.
Le loup a été réintroduit dans la forêt, les randonneurs le craignent. Pourtant, il est des choses bien plus dangereuses dont ils devraient se méfier. La forêt observe les randonneurs, s’amuse avec eux, avant d’effectuer un prélèvement. Un droit de passage au prix élevé.
Quelques randonneurs malchanceux vont découvrir à leurs dépens que tout ce qui a des bras et des yeux n’est pas forcément humain. Pourtant, pas de zombies ici, mais de quoi s’agit-il alors ?

Avis: Cette nouvelle est le prélude à une série titrée 'horreur'. A la lecture de celle-ci on se surprend à suspecter tout et n'importe quoi d'être en réalité plus qu'il n'est: un corbeau, un loup, un crapaud... L'homme n'est ici que personnage secondaire, le temps d'un prologue j'imagine, puisque la forêt accapare l'ensemble de nos sens et de nos attentes. Le mystère reste entier, mais il est clair que la fôret recèle de multiples mystères... et de dangers.

Une mise en bouche plutôt plaisante avec une nouvelle qui nous plonge dans une atmosphère de tension et de fantastique.